Adhérez à l’UDI en 2021

L’UDI Amérique du Nord vous invite à renouveler votre adhésion pour l’année 2021.

Comme le dit si bien notre Secrétaire Général, Olivier Henno, notre indépendance doit nous permettre de garder notre liberté de ton unique dans l’échiquier politique. Plus que jamais, la vision et l’imagination de Jean-Christophe Lagarde doivent nous permettre de continuer de porter un projet singulier et une véritable vision prospective pour la France et l’Europe.

En hommage au Président Valéry Giscard d’Estaing, la carte adhérent 2021 lui est entièrement consacrée. Il incarnait à la perfection les idées de «Démocrate» et d’«Indépendant». Ces deux qualificatifs nous rappellent la filiation de l’UDI avec les Républicains Indépendants (RI) qu’il a dirigés ainsi que l’UDF qu’il a fondée.

Adhérez dès maintenant !

  • A partir de 20 €, votre don vous permet de devenir adhérent à l’UDI.
  • 10 € pour les moins de 30 ans, étudiants ou demandeurs d’emploi.

 

Un Monde de projets

Le sénateur des Français de l’étranger, Olivier Cadic, a récemment partagé une plaquette présentant son bilan à date : en cinq ans de mandat, Olivier Cadic a effectué́ 348 déplacements hors de France et traversé 92 pays. Sa plaquette « Un Monde de projets » constitue une synthèse de ses actions que nous vous invitons à découvrir.

Ces projets ont été inspirés et conduits par les élus consulaires, les ambassadeurs et toutes les personnes engagées dans les postes diplomatiques ou dans le réseau économique, éducatif et culturel. Cet élan collectif a permis l’aboutissement de nombreux projets.

Source: InfoLettre n°126 – 07 novembre 2019

Pourquoi faire campagne pour l’Europe?

Le choix est simple. Voter aux Européennes, c’est faire un choix clair : ou vous soutiendrez le projet d’une Europe forte, certes perfectible, mais avec un bilan concret et avec un avenir qu’il nous revient de tracer, ou vous voterez contre l’Europe en soutenant des candidats eurosceptiques qui ne se cachent même plus de faire le jeu de Moscou. Nous devrons faire barrage aux populismes du Brun et du Rouge, cette alliance contre-nature qui tente par tous les moyens de nous mener à faire péricliter la France et l’Europe.

L’Europe c’est l’absence de guerre sur son territoire depuis 1945, l’Euro c’est la deuxième monnaie de réserve mondiale et la fin aux désastreuses dévaluations, l’Europe c’est la libre circulation des personnes dans l’espace « Schengen », la circulation des biens, des services, des capitaux, l’Europe c’est aussi la plus grande union de démocraties au monde, c’est le succès d’Érasmus, un P.I.B qui a doublé en 20 ans en moyenne européenne. L’Europe est  le numéro un mondial avec le 1⁄4 de l’ensemble des dépenses mondiales en matière de recherche, c’est aussi le projet Galiléo et un tiers de brevets déposés …

Continue reading

Olivier Cadic en Amérique du Nord

New-York, Washington, Montréal et Toronto.

En circonscription aux États-Unis (1/2) – New York (02 au 03 mai 2018)

Je remercie chaleureusement notre conseiller consulaire pour la circonscription de New-York, Gérard Epelbaum, l’homme incontournable d’une communauté française estimée à 80.000 personnes ! Par ailleurs, président de la section UFE New-York, Gérard est sur tous les fronts. Son engagement assidu au service de nos compatriotes est remarquable et remarqué, et pas seulement parce qu’il organise le bal du 14 juillet ! Je veux aussi saluer notre consule générale, Anne-Claire Legendre, qui au délà de ses attributions s’est montrée très soucieuse de nos intérêts commerciaux en facilitant mes rencontres auprès de divers acteurs économiques : Chambre de commerce, Business France, French Founders… Continue reading

La droite progressiste a toujours une place dans la politique française avec l’UDI

Article paru dans l’Express de Toronto
Par Lina Fourneau, 29 mai 2018 à 14h00

Depuis l’échec du parti Les Républicains (LR) après l’affaire Fillon, la ligne de la droite a dévié vers le conservatisme. Le nouveau chef du parti, Laurent Wauquiez semble se rapprocher des idées nationalistes, mais pour l’Union des démocrates et indépendants (UDI), le centre droit existe toujours.

Ici en Ontario, c’est le conseiller consulaire Marc Cormier qui représente ce très récent parti. Pourtant pas si nouveau, comme nous l’explique ce dernier. Tout est bâti sur un ancien terrain, l’UDF. Continue reading

Pourquoi rejoindre l’UDI en Amérique du Nord?

Chers compatriotes, chers amis,

Français de l’étranger, installé au Canada, vous souhaitez vous impliquer dans la vie politique de votre communauté. L’offre politique actuelle est loin d’être satisfaisante, les partis traditionnels de gouvernement ayant été balayés par les événements électoraux des derniers mois, vous souhaitez rejoindre un mouvement politique libéral, européen et humaniste. Permettez-nous de vous poser quelques questions :

  • Vous voulez parler éducation mais vous ne voulez plus que le débat se cantonne à « nos ancêtres les gaulois » ?
  • Vous voulez parler écologie et développement durable sans forcément porter un poncho et manger végane ?
  • Vous pensez que remettre en cause le mariage pour tous est d’un autre temps ?
  • Vous voulez parler culture, patrimoine, la francophonie mais vous ne voulez pas qu’un débat binaire tourne autour des « racines chrétiennes » de la France ?

Avez-vous pensé à rejoindre l’Union des Démocrates et Indépendants ?

Les centrophobes

Centrophobe. [sɑ̃tʀɔfɔb] adjectif et nom.
Étym. ◊ de centro et –phobe
Qui éprouve de l’aversion pour les centristes ; qui dénote une telle attitude.

Trop souvent la politique actuelle dans notre pays se résume à des phobies exacerbées, le tout trempé dans un discours clivant et simpliste. Pour mieux polariser le discours, certains acteurs politiques s’en prennent à celles et ceux qui tiennent un discours plus nuancé, plus sophistiqué. Ainsi nait, la centrophobie.

Continue reading

Marc Cormier rejoint l’UDI-Monde

Marc Cormier, conseiller consulaire Toronto rejoint le bureau de l’UDI-Monde. Voici son portrait.

Dans l’imaginaire français, les Canadiens francophones se confondent avec l’image du Québec. Mais la francophonie canadienne est à l’image de son pays d’élection : immensément vaste et diverse. Loin de Montréal, c’est parmi les Franco-Ontariens que Marc Albert Cormier tisse des liens privilégiés avec la France.

Depuis Toronto, capitale économique du pays, Marc défend avec passion les intérêts français en qualité d’élu consulaire, depuis mai 2014, et président de la branche locale de l’UFE.

Portant un soutien très actif à ses compatriotes en difficulté, Marc transcende son rôle par une extrême sensibilité à l’image de son pays. Et même de façon renversante, comme en 2003, au plus fort de la campagne de french bashing suite à notre non-alignement sur la politique belliciste américaine en Irak : Marc Cormier a dénoncé tous les dérapages et contre-vérités qui circulaient dans la presse sur son site Miquelon.org. L’impact de ce travail a été salué par les médias eux-mêmes (Financial Times, Fox News, BBC4, AFP…) et il a abouti notamment au retrait de certaines campagnes publicitaires…

Lorsque l’ambassadeur de France au Canada lui donne l’accolade ce 27 février 2016, c’est pour une toute autre raison : l’enseignant Marc Albert Cormier a été fait chevalier dans l’Ordre des Palmes académiques.

Installé à Toronto dans les années 1990, Marc a enseigné les mathématiques et les sciences, avant de se spécialiser dans l’aide aux élèves en difficulté en s’impliquant pleinement dans le projet SOS Devoirs, solution d’assistance à distance. C’est aussi une façon d’exprimer l’esprit d’innovation français dans le monde numérique, défend Marc.

Si Marc a des ailes, il n’oublie pas d’être fier de ses racines. Natif des petites îles françaises de Saint-Pierre-et-Miquelon, à 25 km au sud de l’île canadienne de Terre-Neuve, ce descendant d’Acadiens (Cormier & Petitpas) sait en nommer chaque recoin, au point d’être devenu un expert international de la toponymie ancienne de ces iles.

Dans cet environnement, Marc a aussi hérité d’une vision anglo-saxonne de la société, basée sur le contrat entre ses membres plutôt que sur la loi. Seule l’UDI lui apporte ce vent de confiance et d’autonomie dans la société civile. « L’UDI est l’héritière politique des Girondins de la Révolution française, explique-t-il, c’est-à-dire une vision opposée à celle d’une France jacobine incarnée par un pouvoir centralisateur et uniformisateur. »

L’UDI est aussi le dépositaire de l’idéal fédéraliste européen. Mais le gouvernement économique fédéral, que Marc appelle de ses vœux, demeure en l’état de Symphonie (très) inachevée, comme un renvoi permanent à Gustave Mahler, compositeur que Marc, mélomane invétéré, adore par-dessus tout.

Source : https://www.oliviercadic.com/politique/canada-marc-cormier-rejoint-ludi-monde/